Témoignages client

Témoignage Centre I-Motion Club Marseille 8 : "Je crois vraiment en ce produit"

2019-04-17-18-44-37

Depuis Novembre 2018, Denis Lotta est à la tête du Centre I-Motion Club Marseille 8 au sein duquel il propose, en plus de ses prestations de coaching personnalisées, des séances d'électrostimulation musculaire (EMS) avec l'appareil I-Motion. Interviewé par Toute la Franchise, il a accepté de nous en dire plus sur son parcours, son activité au quotidien, et son ressenti vis-à-vis d'I-Motion.

 

— Pouvez-vous nous présenter votre parcours en quelques mots ?

denis lotta dirigeant i-motion club

 

Initialement, je suis ingénieur en micro-électronique, mais j'ai mené en parallèle une carrière sportive, j'ai fait 18 ans de haut niveau en gymnastique. J'étais sur des créneaux sport étude, avec des compétitions, des entraînements, etc. Une organisation qui m'a permis d'acquérir une vraie rigueur de travail. 

J'ai fait 10 ans en engineering, mais je portais de moins en moins d'intérêt à ce domaine, le sport m'attirait davantage. J'ai donc passé un brevet d'Etat en tant que sportif de haut niveau, et aujourd'hui, cela fait 30 ans que je fais carrière dans le sport.

J'ai d'abord été salarié dans le fitness et la musculation pendant 5-6 ans, avant de racheter les parts de mon employeur et d'avoir ma propre salle de sport, un complexe qui permettait de retrouver musculation, cardio, cours de fitness, piscine, etc.

J'ai revendu pour proposer du coaching à domicile et en extérieur, et puis, à 50 ans, je me suis dit qu'il était temps d'arrêter de courir partout et d'ouvrir un centre fixe, en recrutant des personnes compétentes pour satisfaire des clients aux exigences élevées.

Je me suis lancé avec I-Motion en juillet 2018, et j'ai ouvert mon centre au mois de novembre suivant. Je suis aussi formateur en centre de formation BPJEPS et je suis jury plénier pour la validation des diplômes et les VAE. Tout cela m'offre un bagage qui permet aux clients d'avoir confiance en mon expérience et mon professionnalisme. 

 

— Pourquoi avoir choisi le concept I-Motion Club ?

J'ai choisi I-Motion après avoir essayé l'appareil sur des salons : j'ai connu l'EMS quand j'étais sportif de haut niveau et j'étais intéressé par le côté sans fil, en Bluetooth. Les clients sont plus à l'aise, puisqu'ils ne sont pas branchés à une borne. 


marseille i-motionProfitez d'une chance exceptionnelle, tout comme Denis, d'essayer gratuitement l'électrostimulation à Marseille les 04 et 05 Octobre 2019. Je réserve ma place ici 

 

Par rapport à d'autres marques, le concept offre également plus de diversité dans les programmes : on ressent réellement les différences, et on peut naviguer de manière très fluide dans les programmes en fonction de ses objectifs. L'appareil donne accès à plusieurs axes de travail très différents, des entraînements musculaires, très physiques, avec de la prise de masse, des entrainements cardio-vasculaires, de la tonification, mais aussi un côté un peu esthétique, bien-être, santé, métabolisme. C'est un produit complet

Pour moi I-Motion est un outil, un support très intéressant pour le coaching et l'entrainement, et qui correspond bien à ce que je voulais proposer dans mon activité. Le service est ludique, cohérent.

L'appareil peut être utilisé en centre, en salle, à domicile, avec une ou plusieurs personnes, s'adapter aux contraintes physiques ou pathologiques, mais aussi au ressenti des clients qui ne tolèrent pas forcément les électrodes de la même façon. On peut travailler avec des sportifs de haut niveau comme avec des personnes qui veulent se remettre en forme, cela peut être un tremplin pour se relancer.

Enfin, j'étais attiré par l'approche sport santé que permettait I-Motion, pour des personnes en situation d'obésité par exemple, ou en rééducation, pour retrouver une mobilité. Nous ne sommes pas kiné, mais nous pouvons aider dans cette dimension.

 

— Comment travaillez-vous au quotidien ?

Centre I-Motion Club Marseille 8
 

J'ai choisi d'ouvrir un centre haut de gamme pour proposer à la fois de l'EMS et du coaching personnalisé. On ne travaille que sur rendez-vous, ce n'est pas une salle de sport, mais vraiment un centre de coaching et d'EMS. Pour chaque client, le centre est privatisé, il a l'exclusivité, je travaille au maximum avec des groupe de trois. 

Ce qui attire dans un premier temps, c'est le gain de temps : 20 minutes d'EMS représentent 3 à 4h de sport en salle, c'est notre argument principal. Nous ciblons également les déçus de la salle de fitness qui veulent plus d'accompagnement, de suivi, de services, même si le budget est bien plus élevé. Je travaille beaucoup avec des personnalités, notamment des sportifs de haut niveau, mais aussi des personnes qui ne sont pas à l'aise en groupe et recherchent cette ambiance intime. 

J'ai le souci du bien-être de la clientèle, de ne pas brûler les étapes : par exemple, nos séances d'essai durent entre 45 minutes et une heure au lieu d'une demi-heure pour que chaque client sache exactement de quoi il retourne. Le centre présente une ambiance chaleureuse, voire cocooning : même s'il donne sur la rue, on ne nous voit pas depuis l'extérieur et nous proposons des fruits frais, des tisanes détox, des eaux aromatisées, tout ce qu'il faut pour que le client se sente bien, comme chez lui.

Travailler de cette manière est mon choix, mais chaque centre I-Motion peut choisir d'autres formules : le concept peut être adapté en complément de l'offre dans les centres de fitness ou même dans des instituts esthétiques, mais, à mon sens, l'activité doit toujours être supervisée par un coach diplômé, du personnel qualifié.

 

— Comment avez-vous été accompagné par l'enseigne ?

 L'achat de la machine est un pack complet, avec les outils, la garantie, la formation… C'est très bien conçu. Pour la formation, j'ai fait le déplacement au siège, à Madrid, pendant 2 jours, et j'ai rencontré toute l'équipe, avec laquelle j'ai eu un très bon contact. Etant déjà coach, je n'ai pas suivi de nouvelle formation à la technique sportive, mais plutôt aux bienfaits, aux ressentis et à la façon de travailler avec l'EMS, en plus, bien sûr, de tout l'aspect technique de la machine. J'ai moi-même testé tous les programmes pour savoir où j'allais, et présenter directement les mieux adaptés à chaque client pour ne pas leur faire perdre de temps.

 

— Comment communiquez-vous sur votre activité ?

J'ai la chance d'avoir ouvert au cœur du Carré d'Or de Marseille, avec un potentiel de clientèle important. La vitrine fait déjà très bien son travail, beaucoup de personnes s'arrêtent pour la prendre en photo et me rappeler plus tard pour prendre rendez-vous ! En outre, étant depuis 30 ans dans le métier, je bénéficie déjà d'une certaine notoriété, et le bouche à oreille fonctionne très bien. Donc je ne fais pas énormément de publicité, à part sur les réseaux sociaux Facebook et Instagram, qui me permettent notamment de mettre en avant mes séances avec des célébrités, ce qui génère pas mal de vues. 

 

— Après un an de travail avec I-Motion, quel est votre ressenti ?

J'ai une bonne relation avec la tête de réseau, mais même au-delà de ça, je crois vraiment en ce produit, en tout cas entre les bonnes mains, pour ses bienfaits dans tous les domaines : la santé, le dos, la remise en forme, la préparation physique, l'esthétique, la récupération… C'est une technique non agressive, que l'on peut personnaliser, et parfaitement adaptée à notre travail. Et, comme je vous le disais, j'aimerais vraiment insister sur l'aspect sport santé, et concrétiser dans un avenir proche mes contacts avec des cliniques spécialisées dans le traitement de l'obésité ou dans la rééducation.

 

Vous pouvez maintenant : 

CTA-salles-de-sport-augmenter-chiffre-d-affaires



Source : Laurence Jacquin, Toute la Franchise ©