electrofitness

Y-a t-il des conditions à respecter pour pratiquer l'électro-fitness ?

i-motion_blog_08-1024x683

L’électro-fitness fait des émules. Cette méthode d’entraînement novatrice mêlant les bienfaits de l’électrostimulation à ceux d’une séance de fitness est de plus en plus pratiquée, notamment dans les salles de sport. Mais avant de la proposer à ses clients, gérants de salles de sport et autres entraîneurs doivent connaître les conditions à respecter pour s’adonner à l’électro-fitness.


Faire un bilan médical

C’est une condition qui s’applique pour toute pratique sportive et l’électro-fitness ne fait pas exception. Avant de reprendre une activité physique après une période d’inactivité ou même annuellement lorsqu’on est pratiquant régulier, il est nécessaire de faire un bilan médical avec son médecin traitant afin de s’assurer que tout va bien.

 

Connaître les éventuelles contre-indications

Il peut exister, en fonction du passé médical ou de certaines pathologies, des contre-indications à la pratique du sport et/ou de l’électrostimulation. La prise de certains médicaments est également incompatibles avec une pratique comme l’électro-fitness. Là encore, il est nécessaire de se renseigner auprès de son médecin.


Déconseillé pour les femmes enceintes

L’électro-fitness possède de nombreuses vertus après un accouchement, notamment pour retrouver de la tonicité musculaire ou renforcer le plancher pelvien. Néanmoins, sa pratique est déconseillée pour les femmes enceintes ou durant l’allaitement.

 

Porter les vêtements adaptés

Au cours d’une séance d’électrostimulation, les électrodes ne se mettent pas à même le corps. Il est nécessaire de porter un vêtement approprié permettant au courant de passer en toute sécurité. Le coton est notamment recommandé. Pas forcément besoin d’un tissu technique même si, dans certaines salles, les vêtements sont fournis avec l’appareil d’électro-stimulation.

 

i-motion-jacket-electrostimulation

 

Se faire encadrer

Comme pour toute nouvelles pratique, il est nécessaire d’être encadré, au moins au début, pour éviter de commettre des erreurs. Un coach spécialisé ou un professionnel de santé formés à l’utilisation d’un appareil d’électro-stimulation et/ou à l’électro-fitness sauront accompagner au mieux le pratiquant.

Ils indiqueront notamment les types et durées d’exercices adaptés en fonction du niveau et des objectifs. A force de pratique, le sportif gagnera en autonomie.

 

Ne pas surcharger


L’un des dangers qui guettent en matière d’électro-fitness, d’où la nécessité d’être encadré, c’est la tentation de vouloir trop en faire. Surtout au début. Faire des sessions trop longues ou à des intervalles trop rapprochés ne permet pas d’augmenter les bienfaits mais seulement le risque de se blesser. L’important est la régularité et la progressivité. 




L’électro-fitness n’impose pas de conditions contraignantes pour sa pratique. Pas plus que celles déjà nécessaires à la pratique d’une activité physique en général. En ce sens, elle est particulièrement adaptée aux salles de sport car permet de satisfaire un large panel de profils.

Si vous désirez en savoir plus sur l'électrostimulation, inscrivez-vous à notre blog : 

inscription-blog-i-motion-ems